Un livre de Pierre Jova et Henrik Lindell aux Editions Emmanuel

Comment devenir plus catholique… en s’inspirant des évangéliques : c’est le titre d’un livre qui ne laisse aucun suspense : il divulgâche tout. Il a été écrit par Pierre Jova et Henrik Lindell et publié aux Éditions Emmanuel. Leur cheminement personnel les a tous deux fait transiter par des expériences (des conversions) auprès des évangéliques. Ils sont aujourd’hui deux journalistes catholiques écrivant avec talent pour La Vie. Ils retiennent de leur passage chez les évangéliques quelques observations, des idées, des retours sur expérience et des intuitions qu’ils ont partagés, ordonnées et mis en forme pour en faire ce livre.

Les évangéliques sont un bouc émissaire à la mode. Ils auraient disséminé un certain virus lors d’un rassemblement tenu à Mulhouse entre le 17 et le 21 février 2020 (soit plus de 15 jours avant qu’Emmanuel Macron ne nous encourage à aller au théâtre). Souvenez-vous de ce ministre délégué qui invente des exigences de certificats de virginité prénuptiaux et de son ministre qui concède que le séparatisme des évangéliques est certes moins problématique que celui des islamistes, mais qu’il le préoccupe cependant. Brisons là et rappelons-nous la leçon de René Girard : le bouc émissaire est innocent.

Bien sûr, il y a des caricatures vivaces, y compris prégnantes chez les catholiques. Leur coller une étiquette d’illuminés est trop réducteur. Ils rappellent, par certaines de leurs démesures, la neuvième béatitude, apocryphe de la main de Michel Audiard : « Bienheureux les fêlés, ils laissent passer la lumière ! » Oui, ils ont une façon de vivre leur foi et leur relation à Dieu radicalement différente du catholique français, qu’il soit conciliaire standard, charismatique ou traditionaliste. Mais ils laissent passer la lumière. Des catholiques ne seraient-ils pas trop opaques ?

Pardonnez le sacrilège : dans « Les Guignols de l’info », des prélats ayant emprunté la bobine de Sylvester Stallone, de la World Company, parlaient, à propos de l’Église catholique, de parts de marché, de taux de pénétration, de produits d’appel, d’OPA et de tout ce qui fait l’ordinaire des états-majors de firmes conquérantes. Et les évangéliques croissent en nombre quand, ici, les Églises catholiques et protestantes se replient. Ils sont, en outre, les seuls à oser le prosélytisme dans les pays où l’islam est une religion d’État ou prépondérante. Les catholiques, prêtres, consacrés ou laïcs, gagneraient à regarder ce qui fonctionne plutôt bien chez eux, et à s’en inspirer. Ce livre peut les aider.

Rémy Mahoudeaux

(initialement paru chez Boulevard Voltaire)

4 Commentaires

  1. Comme c’est pathétique! Pourquoi la bible ne nous suffirait-t-elle pas, pour marcher comme Jésus a marché?
    J’ai été membre de plusieurs églises, grandes aux USA, (non dénominationnelles), moyennes(baptiste évangélique) et petites( indépendante). J’ai visité les catholiques, les témoins de Jehova, j’ai discuté avec les mormons, .
    L’église primitive est l’église qui m’inspire le plus de toutes celles qui composent la chrétienté.
    Je ne fais plus partie d’aucune église, parce que l’esprit de Dieu ne peut pas vivre là où il y a la confusion, l’amour du monde, la vanité, la tiédeur, la tolérance de l’immoralité sous toutes ses formes, les faux docteurs qui savent endormir le troupeau mal affermi, bref, l’hypocrisie.
    Pathétique, comme c’est pathétique!!!

    • Votre vision est complètement anhistorique, alors que Dieu s’est révélé dans l’histoire.
      Jésus a soufflé son Esprit dans le groupe historique des apôtres, qui s’est étendu par imposition des mains (Ac 13,3) et enseignant les dogmes (Ac 16,4; ne vous en déplaise, c’est dans le grec).
      L’Eglise (Epouse du Christ, Ep 5,2) précède historiquement les Ecritures du Nouveau Testament,
      et 2P 1,20 « L’Ecriture n’est pas objet d’interprétation individuelle ».

  2. L’église de Jésus est vivante, un petit troupeau à travers les siècles a toujours résisté. Dieu seul connaît les siens. Ils connaissent Sa Parole, Ses dogmes, et rejettent fermement ceux des hommes.

  3. À Etienne Metenier. Je relis plusieurs fois votre très court commentaire, et ce que vous dîtes, n’a rien à voir avec ce j’avais exprimé. J’ai écrit que les Églises dans l’ensemble ne respectent pas l’enseignement de la bible. La majorité des chrétiens ne lisent pas ou peu la bible et se contentent sous prétexte qu’ils n’ont pas la vocation des apôtres, et des enseignants, d’assister passivement à une messe ou un culte , et de recevoir la béquée pour le reste de la semaine, et vivent leur quotidien absorbés par les soucis, les angoisses de ces temps difficiles, affairés ou oisifs, stressés ou déprimés, leur joie se reposant sur des plaisirs éphémères, des activités qui les détournent de ce qui est essentiel: la prière, la lecture et méditation de la Parole, et la communion volontaire avec des frères et soeurs à la maison pour s’exhorter, s’encourager dans la prière fervente.
    Combien de disciples de nos jours prennent le temps de se réunir régulièrement comme le faisaient nos frères et soeurs au premier siècle?
    En Actes 9, il est relaté la conversion de Saül, qui devint Paul. « 17Ananias sortit; et, lorsqu’il fut arrivé dans la maison, il imposa les mains à Saul, en disant: Saul, mon frère, le Seigneur Jésus, qui t’est apparu sur le chemin par lequel tu venais, m’a envoyé pour que tu recouvres la vue et que tu sois rempli du Saint-Esprit. 18Au même instant, il tomba de ses yeux comme des écailles, et il recouvra la vue. Il se leva, et fut baptisé; 19et, après qu’il eut pris de la nourriture, les forces lui revinrent. Saul resta quelques jours avec les disciples qui étaient à Damas ».
    Paul était donc rempli de l’esprit saint.
    Le passage que vous mentionnez en Actes 13
    « 1Il y avait dans l’Eglise d’Antioche des prophètes et des docteurs: Barnabas, Siméon appelé Niger, Lucius de Cyrène, Manahen, qui avait été élevé avec Hérode le tétrarque, et Saul. 2Pendant qu’ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu’ils jeûnaient, le Saint-Esprit dit: Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l’oeuvre à laquelle je les ai appelés. 3Alors, après avoir jeûné et prié, ils leur imposèrent les mains, et les laissèrent partir ».
    L’imposition des mains mentionnée ici n’est pas faite pour transmettre la puissance de l’esprit saint aux 2 apôtres mais c’était pour approuver devant la communauté le choix de Dieu.
    En Actes 4, Pierre et Jean sont écroués par les pharisiens.
     » 23Après avoir été relâchés, ils allèrent vers les leurs, et racontèrent tout ce que les principaux sacrificateurs et les anciens leur avaient dit. 24Lorsqu’ils l’eurent entendu, ils élevèrent à Dieu la voix tous ensemble, et dirent: Seigneur, toi qui as fait le ciel, la terre, la mer, et tout ce qui s’y trouve,(……)
    9Et maintenant, Seigneur, vois leurs menaces, et donne à tes serviteurs d’annoncer ta parole avec une pleine assurance, 30en étendant ta main, pour qu’il se fasse des guérisons, des miracles et des prodiges, par le nom de ton saint serviteur Jésus. 31Quand ils eurent prié, le lieu où ils étaient assemblés trembla; ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance.
    Donc on voit ici que Dieu Lui-même les remplit de l’esprit saint.
    En Actes 6
    1En ce temps-là, le nombre des disciples augmentant, les Hellénistes murmurèrent contre les Hébreux, parce que leurs veuves étaient négligées dans la distribution qui se faisait chaque jour. 2Les douze convoquèrent la multitude des disciples, et dirent: Il n’est pas convenable que nous laissions la parole de Dieu pour servir aux tables. 3C’est pourquoi, frères, choisissez parmi vous sept hommes, de qui l’on rende un bon témoignage, qui soient pleins d’Esprit-Saint et de sagesse, et que nous chargerons de cet emploi. 4Et nous, nous continuerons à nous appliquer à la prière et au ministère de la parole. 5Cette proposition plut à toute l’assemblée. Ils élurent Etienne, homme plein de foi et d’Esprit-Saint, Philippe, Prochore, Nicanor, Timon, Parménas, et Nicolas, prosélyte d’Antioche. 6Ils les présentèrent aux apôtres, qui, après avoir prié, leur imposèrent les mains.
    Donc ici, il est question dans l’imposition des mains, non de la transmission de l’esprit saint mais de l’approbation par les apôtres devant l’assemblée des croyants, de du choix de Dieu par les disciples pour que ces frères puissent se consacrer au diaconat.
    Concernant l’enseignement de la Parole que vous nommez dogme, c’était en effet, entre autres, Paul, Pierre, qui se chargeaient d’enseigner et d’affermir les disciples.
    1 Corinthiens 3: 10Selon la grâce de Dieu qui m’a été donnée, j’ai posé le fondement comme un sage architecte, et un autre bâtit dessus. Mais que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit dessus. 11Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus-Christ.
    Galates 1:7-9
    Non pas qu’il y ait un autre Evangile, mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent renverser l’Evangile de Christ.…

    Éphésiens 2:20
    Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire.

    2 Timothée 2:19
    Néanmoins, le solide fondement de Dieu reste debout, avec ces paroles qui lui servent de sceau: Le Seigneur connaît ceux qui lui appartiennent; et: Quiconque prononce le nom du Seigneur, qu’il s’éloigne de l’iniquité.

    1 Pierre 2:6-8
    Car il est dit dans l’Ecriture: Voici, je mets en Sion une pierre angulaire, choisie, précieuse; Et celui qui croit en elle ne sera point confus.
    Paul Pierre avait été éduqués depuis leur enfance dans la loi de Moïse, et Jésus ayant enseigné Pierre, Jean…. Et Paul ayant reçu la révélation de Jésus et éclairé sûrement par Ananias, Actes 9 et Galates 1: 1Paul, apôtre, non de la part des hommes, ni par un homme, mais par Jésus-Christ et Dieu le Père(….. ) 11Je vous déclare, frères, que l’Evangile qui a été annoncé par moi n’est pas de l’homme; 12car je ne l’ai ni reçu ni appris d’un homme, mais par une révélation de Jésus-Christ.(….) 15Mais, lorsqu’il plut à celui qui m’avait mis à part dès le sein de ma mère, et qui m’a appelé par sa grâce, 16de révéler en moi son Fils, afin que je l’annonçasse parmi les païens, aussitôt, je ne consultai ni la chair ni le sang, 17et je ne montai point à Jérusalem vers ceux qui furent apôtres avant moi, mais je partis pour l’Arabie. Puis je revins encore à Damas.
    Voici comment les chrétiens devraient vivre encore aujourd’hui dans ce monde moderne.
    Actes 2: 41Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés; et, en ce jour-là, le nombre des disciples s’augmenta d’environ trois mille âmes.

    42Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières.

    (…) 44Tous ceux qui croyaient étaient dans le même lieu, et ils avaient tout en commun. 45Ils vendaient leurs propriétés et leurs biens, et ils en partageaient le produit entre tous, selon les besoins de chacun. 46Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de coeur, 47louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Eglise ceux qui étaient sauvés.
    Apocalypse 2 : 23(…) toutes les Eglises connaîtront que Je suis Celui qui sonde les reins et les coeurs, et Je vous rendrai à chacun selon vos oeuvres. 24A vous, à tous les autres de Thyatire, qui ne reçoivent pas cette doctrine, et qui n’ont pas connu les profondeurs de Satan, comme ils les appellent, je vous dis: Je ne mets pas sur vous d’autre fardeau; 25seulement, ce que vous avez, retenez-le jusqu’à ce que je vienne. 26A celui qui vaincra, et qui gardera jusqu’à la fin mes oeuvres, je donnerai autorité sur les nations. 27Il les paîtra avec une verge de fer, comme on brise les vases d’argile, ainsi que moi-même j’en ai reçu le pouvoir de mon Père. 28Et je lui donnerai l’étoile du matin. 29Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises!

    Chapitre 3:
    14Ecris à l’ange de l’Eglise de Laodicée: Voici ce que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu:

    15Je connais tes oeuvres. Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant! 16Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. 17Parce que tu dis: Je suis riche, je me suis enrichi, et je n’ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu, 18je te conseille d’acheter de moi de l’or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies. 19Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j’aime. Aie donc du zèle, et repens-toi. 20Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. 21Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j’ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône. 22Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici